soyoungbutsocold site

 

modeleafficheSo Young But So Cold

de Otomo de Manuel. 1h30

So Young but So Cold décrit ce qui est considéré comme l’âge d’or de la scène nancéienne, celle qui débute à la fin des années 70 et s’achève vingt-cinq ans plus tard. «C’était une époque de grande liberté» témoigne l’activiste sonore Yvain Von Stebut, alias FLX dans le groupe Atomic Kids. En phase avec les débuts du punk outre-Atlantique, les premiers groupes de la ville défrichent à coup de guitares. Les Double Nelson, les Wroomble Experience, Kas Product, Geins’t Naït posent les bases du son nancéien, énergique, foutraque et libéré des influences...

en savoir   bande annonce